Photo S. AGNES

Sauvane AGNES

Docteure en Linguistique

Qualifiée MCF dans les sections 07 (Sciences du langage, n°24207400963) et 15 (Langues et littératures arabes, chinoises, japonaises, hébraïques, d’autres domaines linguistiques, n°24215400963) du CNU (session 2024)
Membre associée du LACITO
Membre de la Société de Linguistique de Paris
Membre de la Société des Américanistes

CV  détaillé (PDF)

Mots clés et Thèmes de recherche

Alignement, articulation Sémantique-Syntaxe, Diathèse, Ethnocentrisme, Morphosyntaxe, (Multi)Prédicativité, Structuralisme, Typologie, Valence, Voix;
Linguistique de la diversité des langues, langues algonquiennes, langues minor(is)ées, variations linguistiques

Formation

2023 : Doctorat de linguistique, Université Paris-Sorbonne
2014 : Master de linguistique, Université Paris IV-Sorbonne
2012 : Licence Sciences du langage, Université Paris IV-Sorbonne
2011-2012 : Master 1 LCER anglais “monde anglophone”, convention bilatérale Université de Montréal (Canada) / Université Rennes 2
2010 : Licences LCER anglais et LCER espagnol, Université Rennes 2

 

Enseignements

2017 : chargée de cours complémentaire à l’INALCO, linguistique générale et océanienne.

 

Travaux universitaires

  • 2023 : “La morphosyntaxe des langues algonquiennes: vers un nouveau modèle de description à partir des données de l’innu-aimun, langue algonquienne du Québec” / “Algonquian morphosyntax: toward a new descriptive model from innu-aimun (Quebec)”, thèse de doctorat, dir. M. Duval, Université Paris-Sorbonne (laboratoire STIH).
  • 2014 : “Les langues algonquiennes et la notion d'”inverse”: étude comparative des paradigmes verbaux transitifs animés du ménomini et de l’innu-aimun”, mémoire de 2ème année de master linguistique, dir. A. Lemaréchal, Université Paris IV-Sorbonne.
  • 2013 : “L'”inverse” et les langues algonquiennes: le cas de l’innu-aimun, variété du continuum cree/innu/naskapi, mémoire de 1ère année de master linguistique, dir. A. Lemaréchal, Université Paris IV-Sorbonne.
  • 2012 : “Native Voices Writing Back. The Politics and Poetics of Subversion in Native American Writing: Thomas King’s Green Grass Running Water and Tomson Highway’s Kiss of the Fur Queen, mémoire de 1ère année de master LCER monde anglophone, dir. Claude Le Fustec, Université Rennes 2.

Publications

 

  • 2013. « L’« inverse » en typologie : un problème d’histoire de la linguistique », Bulletin de la Société de linguistique de Paris, CVIII/1, p.83-129 (46p).
  • 2021. « Perceptions et variations sur la langue : portrait fragmentaire de l’innu-aimun à travers ses locuteurs et locutrices (Québec) », Antipodes, Annales de la Fondation Martine Aublet, 6p.
  • 2024. « Les applicatifs dans une langue à ‘voix inverse’ : le cas de l’innu-aimun, langue algonquienne du Québec », dans L’Applicatif dans les langues, Regard typologique, Édition de la Société de Linguistique de Paris : Allemagne, p.165-193 (28p).
  • En préparation. La morphosyntaxe de l’innu-aimum : vers un nouveau modèle de description des langues algonquiennes (publication de la thèse de doctorat)

 

Communications

 

  • « Introduction à la morphosyntaxe de l’innu », exposé présenté le 19/01/2017 à l’École Pratique des Hautes Études (EPHE), dans le cadre du séminaire « Typologie et Abstraction » dirigé par Alain Lemaréchal.
  • « Le système direct-inverse des langues algonquiennes : un type d’alignement », exposé présenté le 29/10/2017 au 49ème Congrès des Algonquinistes, Montréal.
  • « Perceptions et variations sur la langue innue : aspects d’un terrain de recherche en linguistique au Québec », exposé présenté le 20/09/2018 à la journée de Rencontre des Boursiers de la Fondation Martine Aublet, Musée du Quai Branly.
  • « Les constructions relatives en innu-aimun », exposé présenté le 29/04/2021 à l’EPHE, dans le cadre du séminaire « Typologie et Abstraction » dirigé par Alain Lemaréchal.
  • « Les applicatifs dans une langue à ‘voix inverse’ : le cas de l’innu-aimun, langue algonquienne du Québec », exposé présenté le 22/01/2022 à l’ENS Ulm, dans le cadre de la journée scientifique de la Société de Linguistique de Paris (SLP) intitulée « L’applicatif dans les langues, regards typologiques ».
  • « Convergences et divergences entre ‘noms’ et ‘verbes’ dans les langues algonquiennes : difficultés descriptives et perspectives théoriques en synchronie », exposé présenté le 20/02/2024 dans le cadre du séminaire TACOL au LACITO.
Aller au contenu principal