Plaine de Yongning ; en arrière-plan, le mont Gemu (municipalité de Lijiang, comté de Yongning, préfecture de Ninglang, Yunnan, Chine). Cliché © Alexis Michaud (CNRS-LACITO, automne 2006)

Axe 1 : Description et corpus

Décrire les langues, sous toutes leurs formes, est le fondement même de l’activité linguistique. Seules des descriptions approfondies, réalisées au fil d’années de recherche auprès des locuteurs, permettent d’étendre ensuite la recherche linguistique à la comparaison des langues, que celle-ci se fasse dans une perspective historique ou typologique.
Depuis plusieurs décennies, les membres du Lacito étudient essentiellement des langues encore non documentées, ou très peu décrites, souvent menacées d’extinction due à un faible nombre de locuteurs ou à des situations de multilinguisme déséquilibré qui les fragilisent au profit de langues de grande communication.

Les chercheurs du LACITO sont connus comme spécialistes d’une des « aires linguistiques » présentées ci-dessous.

Les différents chercheurs travaillent aussi sur d’autres aires linguistiques que l’on retrouvera ici ou sur les pages personnelles des chercheurs.